Les enfants de la baleine

Publié le par Call Lum

Les enfants de la baleine
Les enfants de la baleine
Les enfants de la baleine
Les enfants de la baleine
Les enfants de la baleine
Les enfants de la baleine
Les enfants de la baleine
Les enfants de la baleine

Dans un monde où tout n’est plus que sable, un gigantesque vaisseau vogue à la surface d’un océan de dunes. Il abrite des hommes et des femmes capables de manipuler le saimia, un pouvoir surnaturel qu’ils tirent de leurs émotions. Ce don les condamne cependant à une mort précoce. Seul quelques "non-marqués" par le saimia dirigent l'île. À bord de la “Baleine de glaise”, ils vivent leur courte vie coupés du reste du monde. Jusqu’au jour où, sur un vaisseau à la dérive, Chakuro jeune scribe de Phaleina fait une étrange rencontre…

"Les enfants de la baleine" est vraiment l'un de mes coups de cœur de l'année 2015/2016. Publié dans un magazine shojo, ce manga appartient néanmoins plus au genre de la science fiction, de la dystopie ici il n'est pas question d'une histoire d'amour mais de l'avenir des enfants de la Baleine de Glaise aussi nommée Phaleina

Chakuro ressent tout à l’extrême et ne peut s’empêcher de tout écrire, d’archiver la vie de ses camarades.Tout peut se terminer tellement rapidement, les archives permettent alors de conserver une trace des disparus et de leur existence, peut-être simple et sans événement particulier, mais pas pour autant inutile. Ces gens du passé, dont le corps a été redonné à la mer des sables, méritent de rester dans les esprits, pour expliquer à leurs enfants qui ils étaient et d’où ils venaient.

Les enfants de la baleineLes enfants de la baleineLes enfants de la baleine

La bande-annonce

mmm c'est bande annonce est bien jusqu’à ce qu'ils essayent d'incorporer les flammes X)

le scénario

  • L'auteur a acheté dans une boutique de scénario libre une sorte de journal de bord écris en japonais ancien décrivant Phaleina, ses traditions et ses habitants
  • La vie communautaire des enfants et leurs coutumes sont si bien retranscrites qu'on se perd entre le réel et la fiction. La limite est fine.
  • Des poèmes et chants originaux ont été insérés comme "le chant des comdammnés" ou "celle qu'on peut entendre lors des enterrements

Nous suivons les oiseaux, contemplons les étoiles et sondons les cieux... Afin de prédire notre avenir... êtres éphémères que nous sommes... Mais toi tu guide à présent les oiseaux, lovée dans les étoiles et tu commande aux cieux. Devenue esprit vénérable...et source créatrice de vie dans ces terres arides... Ton âme brillera pour l'éternité. Depuis notre palais de glaise flottant, nous penserons toujours à toi... soit notre guide !

la couverture du tome 1

les graphismes

  • Les couvertures représentent un personnage de la série tenant dans ses mains quelque chose d'important pour lui ou qui le représente, ainsi Chakuro le personnage principal porte le vaisseau de la Baleine de Glaise dans la première couverture.
  • Les colos sont magnifiques, aux couleurs pastels remplie de nuances
  • Le trait est tout en finesse et en douceur. Cela renforce le coté innocent des habitants de Phaleina et contraste avec les scènes violentes du manga.
  • Le soucis du détail et le soin des décors.
  • Seul bémol on identifie pas forcément bien les personnages. Je m'explique les personnages secondaires se ressemblent énormément et l'on peux s'y perdre.
  • Autre point la distinction homme/femme est minime si bien que jusqu’à la fin du tome 2 je pensais que Chakuro le personnage principal étais une fille x).

 

Les enfants de la baleineLes enfants de la baleine
Les enfants de la baleineLes enfants de la baleine

Publié dans manga

Commenter cet article