Japan Food : l'Okonomiyaki

Publié le par Call Lum

Japan Food : l'Okonomiyaki
Japan Food : l'Okonomiyaki
Japan Food : l'Okonomiyaki
Japan Food : l'Okonomiyaki

Eh! Oh! Je suis de retour pour vous en apprendre plus sur les spécialités japonaises, et cette fois-ci, je vais vous enseigner l'Okonomiyaki. Petite info avant de commencer, les recettes que je vous propose sont plus ou moins occidentalisées, ceci afin que vous puissiez les réaliser avec des ingrédients de tous les jours et donc éviter de vous ruiner et de vous acharner à trouver une boutique spécialisée. Et oui je suis une économe pratique et non une radine feignante comme certains pourraient le penser.<3

La recette précédente: Japan Food :l'Onigiri

Japan Food : l'Okonomiyaki
Okono quoi ?

Bon retournons à nos fourneaux ! Si j'ai précisé cette information un peu plus haut, c'est que le plat d'aujourd'hui est l'Okonomiyaki qui littéralement signifierait " Ce que vous aimez griller". Okonomi ( ce que vous voulez, ce que vous aimez ) et Yaki ( grillé, cuit ).

De ce fait vous l'avez compris, ce met ne se caractérise pas simplement avec une recette ni une manière d'être réalisé. De la même façon que chaque chef de restaurant aura sa propre salade du chef.

Ce plat japonais peut s'apparenter à un délicieux pancake ou une savoureuse pizza de par sa forme, mais garde toute l'originalité de ses compositions variées.

Japan Food : l'Okonomiyaki
Histoire

L'Okonomiyaki a été inventé au Japon avant la seconde Guerre Mondiale. Il trouvait ses origines à l'époque d'Edo (1683-1868), un plat du nom de Funoyaki serait à la base de sa création. Ce dernier est une espèce de dessert, en forme de fine crêpe à base de farine, d'eau et fourée au miso. C'est un met servi lors des cérémonies bouddhistes qui serait à la base de sa création.

Au cours de l'ère Meiji (1868-1912), le Funoyaki évoluera pour donner naissance au Sukesoyaki. Dans celui-ci, le miso sera remplacé par de la confiture d'haricots. Cette variante à base de confiture deviendra très célèbre à Tokyo et Osaka. Elle prendra une place importante, en devenant un aliment de base après le grand tremblement de terre sur la région du Kanto en 1923

Au même moment à Tokyo le Monjayaki ( sorte de pâte frite, avec un mélange mixé semblable à okonomiyaki mais sans œuf ) fera son apparition. Servi en général avec de la sauce, il a été utilisé comme aliment de complément lors de la pénurie alimentaire.

A Osaka aussi le Sukesoyaki connait des déclinaisons. Tout dabord le Betayaki ( sorte de crêpe à base d'oeufs, de viande et d'oignons verts ) et le Chocobayaki ( prédécesseur du Takoyaki ). Ces deux évolutions mélangent des ingrédients tels que du konnyaku ( mélange de farine de konjac avec de l'eau de chaux ), des haricots, de la sauce soja. Durant les années 20 et 30, ces plats n'ont cessé d'évoluer. Vers 1935 à Osaka, le nom d'Okonomiyaki commença à circuler. A cette même période, à Hiroshima, un plat similaire était très populaire, une sorte de crêpe repliée garnie d'oignon était servie aux enfants comme nourriture de collation.

La recette

La recette que je vous la présente est à la manière d'Osaka dans ses gandes lignes, ça n'est qu'une parmi tant d'autres ( le mot d'ordre est : libre cour à l'imagination et aux envies ).

Pour un Call lum

-100g de farine tamisée

-10cl d'eau salée ou de bouillon de poisson

-2 grandes feuilles de chou blanc

-1 oeuf

Garniture au choix

-Moi je choisis du steak haché

-Au grès de vos envies vous pouvez restez dans plus traditionnel tel que du lard, crevette, poisson...

-sauce Bulldog ( facile à trouver chez un épicier asiatique ) elle ressemble à la sauce Worcestershire, mais elle est sucrée.

-mayonnaise ( facultatif )

Préparation

1) faite revenir le steak haché avec les condiment à votre convenance

2) dans un saladier, mettre de la farine, l'eau salée ou le bouillon de poisson et l'oeuf

3) battre le tout jusqu'a l'obtention d'une pâte lisse

4) emincer les feuilles de choux très finement et mélanger à la pâte

5) verser le steak haché et mélanger-le délicatement à la pâte, pour ne pas en faire de la bouillie

6) préchauffer la poêle à feu moyen avec un peu d'huile. verser la pâte et couvrir

7) laisser cuire 5 min au minimum, le temps que la pâte soit bien cuite et commence à dorer

8) retourner la mixture, couvrir et laisser cuire encore quelques minutes

9) avec un pinceau alimentaire, recouvrir votre crêpe de sauce bulldog

10) retourner votre crêpe ainsi recouverte de sauce, afin de la faire caraméliser

11) recouvrir la seconde face de sauce et retourner de nouveau votre plat afin de caraméliser l'autre face

12) mettre de nouveau une fine couche de sauce ( normalement on parsemme légèrement de nori mais même sans cela notre met reste divin ^^ )

13) servir chaud et si l'envie vous prend , n'hésitez pas à rajouter de la mayonaise ou autres condiments.

Bon ce n'est pas tout ça, ça m'a donné l'eau à la bouche, pour ceux qui ne souhaitent pas attendre pour y goûter, je vous invite à sillonner la rue sainte-anne à Paris où vous tomberez sans nul doute sur le restaurant aki qui vous donnera l'occasion de découvrir ce met. Pour les autres : A vos fourneau ! ^o^

La recette suivante: ...

Publié dans Japan Food

Commenter cet article